Marie Laberge, Ph.D.

Professeure agrégée

Coordonnées (recherche)
Centre de recherche du CHU Ste-Justine
Centre de réadaptation Marie Enfant
5200 rue Bélanger
Montréal (Québec) H1T 1C9
Bureau : GR-118
T 514 374-1710, poste 8606
F514 723-7116

Coordonnées (École)
T 514 343-6111, poste 17354
F 514 343-2105
marie.laberge@umontreal.ca

Programme
Ergothérapie

Formation

  • B.Sc. Ergothérapie, Université Laval (1994)
  • D.E.S.S. Intervention ergonomique en santé et sécurité du travail (1995)
  • M.Sc. Sciences biologiques (ergonomie), Université du Québec à Montréal (1997)
  • Ph.D. Sciences biologiques (ergonomie), Université du Québec à Montréal (2011)
  • Post-doctorat, Institute for Work & Health (2012)
  • Formation stratégique des IRSC sur la prévention de l’incapacité de travail, Dalla Lana School of Public Health, University of Toronto (2011-2013)

Principaux projets en cours

  • Évaluation de l’utilisation d’outils d’apprentissage visant le développement de compétences liées à la santé et la sécurité du travail (SST)
  • Les stratégies développées lors d’évènements imprévus par des adolescents apprentis en métier semi-spécialisé et leurs impacts sur les risques de SST
  • Revue de littérature systématique sur les interventions systémiques et les interventions en milieu de travail visant le retour au travail.
  • Recherche exploratoire sur l’étude des pratiques relatives à l’intégration et au maintien de femmes en parcours d’emplois non traditionnels
  • Le point de vue des parents concernant les activités professionnelles de leur adolescent de 12 à 14 ans.

Publications choisies

  • Laberge, M., Vézina, N., Calvet, B., Lévesque, S. Vézina-Nadon, L. 2012. « Supervision of Apprentices in Semi-skilled Trades and OHS: Differences Between Program Stipulations and Workplace Realities ». Relations In-dustrielles/Industrial Relations, 16(2) 199-220.
  • Laberge, M., Vézina, N., Saint-Charles, J. 2012. « Safe and healthy integration into semiskilled jobs: does gender matter? ». Work: A Journal of Prevention, Assessment and Rehabilitation, vol. 41, suppl.1 , p. 4642-4649
  • Laberge, M. Ledoux, E. 2011. « Occupational Health and Safety Issues Affecting Young Workers: A Review of Literature ». Work: A Journal of Prevention, Assessment and Rehabilitation, vol. 39, no. 3 p. 215-232.
  • Laberge, M., Vézina, N., Calvet, B. Ledoux, E. 2010. « Le parcours de formation axée sur l’emploi au secondaire : Quelles sont les implications pour la santé et la sécurité du travail? ». Travail et santé, vol. 26, no.2, p. S7-13.
  • Laberge, M. (2011). Accueil et intégration sécuritaire et compétente en emploi des élèves inscrits à la Formation menant à un métier semi-spécialisé du Parcours de formation axée sur l’emploi. Thèse de doctorat. UQAM.

Orientation des recherches

  • Objets de recherche :
    • Intégration socioprofessionnelle des adolescents qui éprouvent diverses difficultés, liées soit à une incapacité physique, intellectuelle ou comportementale, et à la période de transition école-travail. Intérêt particulier pour la compréhension des liens entre les conditions de travail, l’activité de travail, le développement des compétences professionnelles et la préservation de la santé au travail. Approches d’apprentissage par compétence. Paradigme socioconstructiviste du développement de la personne.
    • Prévention des incapacités liées au travail : intervention de prévention primaire, secondaire et tertiaire visant le maintien en emploi ou le retour au travail de travailleurs à risque ou ayant développé une lésion professionnelle (troubles musculosquelettiques et accidents).
    • Étude de la compréhension des iniquités systémiques touchant les hommes ou les femmes dans l’emploi et la santé.
    • Développement et évaluation d’interventions de promotion de la santé en milieu scolaire et en milieu de travail
  • Approches méthodologiques :
    • Approche écosystémique à la santé : participation, intervention, transdisciplinarité et équité sociale
    • Analyse ergonomique de l’activité de travail pour comprendre les déterminants des facteurs de risque de lésions professionnelles
    • Analyse différenciée selon le sexe et le genre
    • Évaluation d’utilisation (Utilization-focused Evaluation)
    • Méthodes : observation du travail, verbalisations sur l’action, méthodes réflexives en recherche (ex : entretien d’autoconfrontation). Méthodes mixtes.