ERG-Intervenir dans un contexte culturellement diversifié: des enjeux qui dynamisent la pratique de l’ergothérapie

Date : 13 mai 2020
Heure : 8h30 à 16h30
Lieu : Pavillon 7077 avenue du Parc
Adresse : 7077 avenue du Parc, Local 405-5 - 4e étage, Montréal, Qc H3N 1X7
Prix : 460 $

Les membres de l’ACE bénéficient d’un rabais de 15%.  Code de promotion : ACE-15
Il est important d’inscrire votre numéro de membre de l’ACE pour des raisons de vérification.

Dates : 13 mai et 27 mai 2020

Formateurs : Julie Masse erg., M.Sc. et Daniel Côté PhD., anthropologue

Plusieurs concepts fondamentaux sont au cœur de la profession d’ergothérapeute, dont l’approche centrée sur le client et la vision holistique de la personne dans son environnement. Ces concepts prennent un sens particulier dans un contexte de diversité ethnoculturelle et linguistique* où l’ergothérapeute peut être appelé à mettre à profit ses compétences et adapter son offre de service pour tenir compte des besoins et des attentes particuliers de certains patients.  Depuis quelques années, les modèles de pratique évoluent d’ailleurs vers une conception de plus en plus culturellement sensible de l’occupation et du bien-être.

Cet enjeu est d’actualité dans le contexte sociodémographique québécois où les repères identitaires sont multiples, tant chez les clients que chez les thérapeutes.  Dans la clinique, cette diversité peut affecter la relation thérapeutique et l’efficacité clinique. Le clinicien est-il le seul redevable de la compétence interculturelle? Les organisations peuvent-elles soutenir une pratique clinique sensible à la diversité culturelle et comment?

Divers enjeux cliniques touchant la pratique de l’ergothérapie seront abordés à travers des exposés interactifs et des  exercices réflexifs à partir de diverses mises en situation et d’études de cas.  Cet atelier permettra aux ergothérapeutes ainsi qu’aux gestionnaires de tous les milieux de pratique de développer une meilleure compréhension de l’impact de la diversité culturelle sur la prestation de services ergothérapiques ainsi que de se familiariser avec des approches simples et efficaces pouvant leur permettre d’offrir des soins culturellement adaptés.

Comme pour les autres formations, il est possible d’organiser la tenue de cette formation dans votre milieu clinique. Il est à noter que celle-ci se prête particulièrement bien à cette formule.

Objectifs d’apprentissage:

  • Reconnaître l’impact de la diversité linguistique et culturelle sur la pratique en ergothérapie et sensibiliser à l’évolution de l’ergothérapie face à la diversité selon une perspective historique,
  • Reconnaître l’influence du contexte culturel sur les occupations des individus et sur leurs façons de s’adapter à un problème de santé.
  • Sélectionner des moyens permettant à l’ergothérapeute de mieux considérer la diversité linguistique et culturelle, et ce, dans différents contextes de pratique.
  • Identifier des ressources de qualité leur permettant de rester à jour et de poursuivre un cheminement professionnel en lien avec l’enjeu interculturel.

*La diversité peut prendre plusieurs formes (âge, sexe, langue, religion, orientation sexuelle, race, handicap, etc.)  Bref tous les motifs de discrimination reconnus dans nos chartes des droits et libertés (il y a en a 13 au total au Québec).  Cette formation met l’accent sur la diversité ethnoculturelle, sans nier les autres formes qui, d’ailleurs, peuvent se chevaucher.